PERCEPTION VS COGNITION

Roland Carta

HISTOIRE – Place des Vosges

Le Paris historique est là,  sous nos yeux, devant nos pas. Promenade urbaine en son cœur. La Place des Vosges. Dans l’un de ses angles, l’Académie d’Architecture. Et puis, au centre, sous les arcades le Pavillon de la Reine.
Mon ami Roland Carta nous y attend. Un petit-déjeuner. Au cœur du premier lieu de notre voyage dans Paris. Au cœur de l’Histoire.

The historical Paris is right here, in front of our steps. Urban walk in its heart. The Place des Vosges. In one of its corners, the Academy of Architecture. And then, in the center, under the arcades, the Pavillon de la Reine. My friend Roland Carta is there, waiting for us. A breakfast. In the heart of the first place of our journey in Paris. In the heart of History.

TRANSFORMATION ET RENOUVELLEMENT – Quartier des Batignolles

Nous voilà face à une transformation urbaine. La verdure du square des Batignolles.
L’immensité grise du Tribunal de Grande Instance de Paris. La contemporanéité en contact avec le Paris historique. Nous ne sommes pas ici pour analyser les projets architecturaux de chacun mais pour observer les codes de la transformation urbaine.

We are here facing an urban transformation.  The greenery of the Batignolles park. The grey immensity of the High Court of Paris. The contemporeanity in contact  with the historical Paris. We’re not here to analyse the architectural  projects of every one but to observe the codes  of the urban transformation.

HORIZON ET MÉTAMORPHOSE – Monsieur Bleu (Trocadéro)

La cognition a amené la perception.  Il faut créer une complicité  avec la ville, nourrir la cognition :  elle n’est pas une affirmation exacte.

Cognition brought to perception.  We must create a complicity with the city,  feed cognition:  it is not an exact affirmation.

Paris

Roland, notre première rencontre a eu lieu Place de la Joliette, face aux Docks de Marseille. Nous avons tout de suite parlé de notre passion pour Marseille, pour les villes, pour l’appartenance à la Méditerranée, pour la valeur de l’Histoire, du patrimoine et des Hommes.
Le dialogue sincère entre les Hommes est un voyage que j’aime beaucoup car il nous permet de mettre en scène les rencontres, les doutes, la découverte, la réflexion, le débat, la bataille, à travers le projet sous ses différentes formes. Nous sommes entrés ensemble, plusieurs fois, dans la profonde lecture de la perception et la cognition et avons partagé nos ressentis à propos de la contemporaneité qui, lors de moments de faiblesse, bascule inconsciemment dans une “dissonance cognitive” ; des actions irresponsables et une approche du projet et de la vie loin de la réalité qui sont la cause des résultats les plus médiocres.
C’est un dialogue continu que l’on retrouve dans différentes modalités mais surtout dans le dialogue comme outil de projet.
Ainsi on commence l’Entre-Deux, toi et moi.

Alfonso Femia

 

Roland, our first meeting took place on the Joliette Square, facing the Marseilles Docks. We directly spoke about our passion for Marseilles, for cities, for the belonging to the Mediterranean, for the value of History, heritage and Men.
The sincere dialog between Men is a journey that I really like because it lets us stage meetings, doubts, discovery, reflection, debate, battle, through the project in every shape and form. We entered together, several times, in the deep reading of perception and cognition and we shared our feelings about contemporaneity that, during its moments of weakness, tips unconsciously over a “cognitive dissonance”; some irresponsible actions and an approach of projects and life, far away from reality, are the reason of the most mediocre results.
It is a continuous dialog that we find in different modes but especially in the dialog as a project tool.
Thus, we are beginning the Entre-Deux, you and me.

Alfonso Femia